NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

JEAN MICHÉ KANKAN-UN SUCCÈS DES ANNÉES 90

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
JEAN MICHÉ KANKAN

Un homme du peuple, barbe blanche envahissant le visage, chemise et veste froisser, un chapeau marron sur la tête… une expression faciale qui donne déjà envie de rire. De loin on pouvait apercevoir un homme aux  allures perturbées  et vêtements incohérent. C’était l’homme-rire.

Humoristique de nationalité camerounaise,  Jean miché kankan–Dieudonné Afana Abecon de son vrai nom est né en 1956, Professeur de français dans le secondaire, il abandonne cette fonction pour travailler comme fonctionnaire à Radio Cameroun. Les débuts ne furent cependant pas faciles. “ Je n’étais qu’un petit enfant qui a fait ses débuts dans un genre théâtral mon affaire fut floue. Mes premiers spectacles étaient à 10 FCFA l’entrée..”, déclarait l’artiste quand il racontait ses débuts dans le théâtre.

Avec le temps, il a su imposer son style. Et  a égayé le continent africain et d’autres cieux avec les œuvres telques :  La fille du bar, Maladie d’amour, Les bonbons alcoolisés et L’élève international etc. Il usait d’un langage de personne en état d’ivresse pour faire passer son message. Ses textes interpellait la société sur des problèmes comme la polygamie, la consommation abusive de l’alcool, les tracasseries policières, etc.

Ce grand humoriste  est mort le jeudi 13 février 1997.  Sans faire découvrir sa  nouvelle pièce théâtrale “le moniteur d’auto école” à son public. Cette maladie qui ronge l’afrique était loin d’épargner kankan, parce que très vite, il est aussi Tombé dans l’anonymat après une brillante carrière artistique dans les années 70,80 et 90.

Après sa mort, l’artiste est présent à travers ses oeuvres dans plusieurs ménages en Afrique et même en occident mais, à qui profite les droits d’auteurs ?