NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

INTERVIEW – FOOT-RUSSIE 2018 : DENIS KAMBAYI, MINISTRE DE LA JEUNESSE ET SPORT CHOQUÉ PAR LES COMPORTEMENTS DES SUPPORTERS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
DENIS KAMBAYI, MINISTRE DE LA JEUNESSE ET SPORT
Voila Banner 468×60

En marge de la rencontre retour des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, zone Afrique ; les Léopards de la RDC ont été tenus en échec par les Hirondelles burundais 2-2. Chose curieuse, les congolais venus suivre cette rencontre ont été estomaqués de voir les supporters de Fc Renaissance du Congo et ceux du DCMP se disputer les places assises du pourtour jusqu’à se lancer des projectiles. Ces supporters ont offert un autre spectacle digne de l’âge de la pierre polie aux dirigeants politico-administratifs et sportifs présents au stade des Martyrs (Aubin Minaku, Raus Chalwe, Zacharie Bababaswe, Constant Omari, Eric Tshibasu et Kimoto).

Mettant en avant le pouvoir fédérateur du football et le fair-play dans la discipline quand on soutient l’équipe nationale, le  ministre de la jeunesse et des sports Denis Kambayi a réagi à l’issue de la rencontre en affichant sa déception, surtout après toute la campagne sur le civisme sportif qu’il avait lui-même menée au début de son mandat.

Au micro de VOILA NIGHT SPORT : Monsieur le ministre, quelle est votre réaction après ce match ?

Denis Kambayi : “Je suis déçu du comportement des supporters de DCMP et du FC Renaissance du Congo. Ces supporters n’ont pas accompagné l’équipe nationale. Vous avez vu le stade était archi-comble. Il y avait plus de 80.000 personnes qui malheureusement n’avaient pas le même esprit. Il y a ceux qui se comportaient comme des supporters des clubs, en occurrence ceux de Renaissance ou ceux de DCMP. Ça, je n’ai pas aimé. C’est pourquoi, j’avais commencé mon mandat avec le civisme sportif. Je veux interpeller les dirigeants des clubs et nous allons les sanctionner par rapport à ces comportements. Et les choses vont changer. Je n’ai pas aimé cette attitude.

VOILA NIGHT SPORT : Merci Monsieur le ministre.

Denis Kambayi : C’est moi qui vous remercie monsieur le journaliste.