NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

INTERDICTION DE VENTE DE BIERE, "MATONGE" SUBSISTERA T-ELLE?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
no-beer-630x380

S’il il est un quartier dont la renommée a dépassé les frontières de la grande République Démocratique du Congo, c’est bien le quartier
“MATONGE” dans la commune de Kalamu. Son histoire et sa renommée sont tellement réputées que certains quartiers des villes occidentales portent désormais le même nom. C’est le cas du quartier Matonge à Bruxelles.
Haut lieu de la sape et des rejouissances de toutes sortes; Matonge a ses avenues bordées des terrasses, buvettes, bars et autres snacks. Si l’ambiance de fête y est toujours quasi permanente, c’est vers 16H  que le quartier Matonge voit arriver un monde très hétérogène et hétéroclite qui vient partager un pot.
Matonge, c’est aussi les femmes, les hotels et les maisons clauses qui livrent parfois des spectacles réservés à un public particulier.
Si tout se déroulait bien jusque là, aujourd’hui Matonge reçoit le contre coup de certaines décisions du pouvoir public. La dernière en date est celle qui interdit, désormais, la vente des produits alcooliques( bières) avant 17H.
Autrement dit, les Kinois ne pourront plus prendre une bière en plein jour dans une terrasse non couverte, alors que Matonge est fait essentiellement des terrasses sans toitures.
Pour les tenanciers de ces terrasses bars, c’est un manque à gagner qui va se faire sentir durement dans leurs chiffres d’affaires. Mais, les consommateurs aussi sont surpris; car, pour eux, prendre une bonne bière à l’ombre d’un arbre avec en fond sonore une belle rumba est toujours très agréable. Avant la mesure sur les bières, ces sont les terrasses le long des routes, comme c’est le cas partout à Matonge, qui ont été démoli dans le cadre de l’assainissement de la ville de Kinshasa. Puis, va arriver l’interdiction pour les filles de se mettre en petite tenue, alors que Matonge grouille de jeunes dames sexy qui viennent souvent manger les délicieuses grillades sur les avenues Oshwe, Kanda-Kanda et la longue avenue du stade pour ne citer que celles là.
Tout compte fait, Matonge est privé de tout ce qui a toujours fait sa magie et sa particularité. La question qui se pose cependant est : pendant combien de temps encore va résister ce quartier aux allures gigantesques?  Wait and see comme disent les anglais.

[fbcomments]