NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

HI-TECH: BIENTÔT IL SERA POSSIBLE DE CONNAÎTRE LA DATE EXACTE DE SA MORT!

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
10EBF3EE-673D-487D-9FC2-41517E8002C9

La science évolue à la vitesse de la lumière, les scientifiques  sont en train de mettre au point un processus pouvant permettre de connaître la date de sa mort par un test sanguin.

Ces sont les scientifiques allemands de l’institut Max Planck qui ont inventé ce test. Ils affirment qu’ils peuvent par ce test sanguin prédire la date de la mort d’un individu ainsi cela pourra permettre de prévenir la personne sur combien de temps de vie il lui reste et l’encourager à avoir un mode de vie plus sain.

Lors de la phase d’essai, des analyses des informations que contient le sang ont été effectuées sur 44 168 personnes âgées de 18 à 109 ans d’origine européenne.

Ces données peuvent être récoltées par des biomarqueurs présents dans l’organisme. Ils sont liés à de nombreux facteurs, comme l’immunité, les graisses en circulation, l’inflammation ou le contrôle du glucose, dont les données permettent de prédire la mort, avec 83% de précision.

« Nous avons montré que l’exactitude de la prédiction de la mortalité dans un délai de cinq à dix ans, basée sur un modèle contenant les biomarqueurs identifiés et le sexe, était meilleure que celle d’un modèle contenant des facteurs de risque conventionnels de moralité », rapporte l’étude publiée dans Nature Communications.

Lors des essais, les participants ont été testés sur les facteurs conventionnels de décès, tels que l’IMC, la tension artérielle, le tabagisme, etc. et ensuite les universitaires ont utilisé les biomarqueurs du nouveau test sanguin.

À l’heure actuelle, les médecins peuvent tenter de prédire si un patient va mourir au cours de la prochaine année, mais il est beaucoup plus difficile de prédire le risque de décès d’un patient dans un délai de cinq à dix ans.

Les chercheurs espèrent que cette récente série de résultats positifs aidera les spécialistes à améliorer la façon dont une personne est soignée rapporte la même source.