NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

HI TECH- BETA PICTORIS C, UNE  PLANÈTE SEIZE FOIS PLUS GRANDE QUE LA TERRE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ACFAA196-9599-4EAB-93B1-A33F98129166
Voila Banner 468×60

Depuis  bien longtemps, les scientifiques se sont adonnés à l’étude de l’espace afin de révéler au monde ce que l’univers cache encore. C’est dans ce sens qu’une toute dernière découverte vient d’apporter un élément nouveau sur notre savoir sur  les planètes et les étoiles.

Ils ont découvert une nouvelle planète géante, cette planète est autour de la jeune étoile Beta Pictoris qu’ils ont aussi eu le plaisir de présenter il y’a si peu. Rappelons que l’étoile Beta Pictoris brille à 63,4 années-lumière de la Terre. 

LePoint rapporte qu’Anne-Marie Lagrange,chercheuse du CNRS à l’Institut de planétologie et d’astrophysique de Grenoble,  à expliquer qu’« Il s’agit d’une planète géante d’à peu près 3 000 fois la masse de la Terre, située 2,7 fois plus loin de son étoile que la Terre du Soleil »

Après la planète géante Beta Pictoris B, découverte par une équipe d’Anne-Marie Lagrange en 2009, une deuxième a été repérée autour de l’étoile et elle prend logiquement le nom de Beta Pictoris C. 

Selon les scientifiques, les deux planètes sont encore en cours de formation. Beta Pictoris C a été détectée de manière indirecte grâce au spectrographe Harps, un chasseur de planètes de l’Observatoire Européen Austral (ESO) installé au Chili. Beta Pictoris B est 16 fois plus grande et 3 000 fois plus massive que notre planète. 

Selon des travaux parus en 2014, elle orbite autour de son étoile hôte à une distance équivalant à huit fois la distance Terre-Soleil et tourne sur elle-même à au moins 100 000 kilomètres-heure, soit près de 60 fois plus vite que la Terre. La durée du jour n’y excède pas les 8 heures. D’autres planètes pourraient être découvertes autour de Beta Pictoris, mais « peut-être bien moins massives… », conclut Anne-Marie Lagrange.