NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-RDC : STEVEN N’ZONZI, LA VRAIE SENTINELLE QUI MANQUE AUX LEOPARDS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
n-zonzi-celebre-son-but-face-a-l-atletico-dimanche_189066

A 28 ans, Mike Steven N’Zonzi Kemboanza est devenu le grand taulier de la formation andalouse de  Séville FC. C’est la sentinelle la plus utilisée en Liga Santander cette saison. Il est pratiquement dans toutes les actions défensives et offensives des Blanquirroyos du technicien chilien  Jorge Sampaoli. Steven a déjà joué cette saison 23 matches de la LIGA et 8 titularisations en Ligue des Champions. Et dans sa carrière de footeux, il totalise plus ou moins 324 matches joués.

Dans son parcours de baroudeur, il est passé aux Centres de formation du PSG (1999-2002) et du Stade Malherbe de Caen (2003-2004). Recalé, il atterrit à Amiens. Ensuite l’histoire est connue : Amiens SC, Blackburn Rovers, Stoke City et Séville Fùtbol Clube (2015).

Garçon caractériel, très appliqué et respectueux des adversaires du jour, ce natif de la région Ile- de- France plus précisément à Colombes dans la banlieue Nord-Ouest de Paris  serait le joueur qui manque à notre milieu de terrain.  Il est plaisant,  présent  et capital dans le jeu.  Sans ambages, il serait le vrai régulateur  de notre jeu. Face aux blessures à répétition de nos milieux de terrain, sa présence permettrait à Chancel Mbemba  de migrer dans l’axe de la défense. Et la concurrence pousserait chaque joueur à être costaud c.-à-d. à avoir du gnac.

Son engagement dans son club a tapé dans l’œil des clubs majeurs européens : Chelsea, Juventus, Manchester City, le Barça et United. Seul bémol pour ces cadors, sa clause libératoire a été revue à la hausse. Les médias hexagonaux parlent déjà  de 40.000.000  d’euros sans bonus.

Appelé par Florent Ibenge pour le match amical contre le Kenya à Nairobi lors de la journée FIFA du mois de mars, les Congolais veulent le voir dans le Team RDC.

Il est à noter que N’Zonzi  n’a joué que six matches chez les Espoirs français. Les congolais n’attendent que son « Oui » pour  la sélection congolaise. Autre raison, les chances de jouer pour la France sont certes minimes mais il a sa place dans cette équipe de DD.  Attention pour N’Zonzi, le technicien des Tricolores a dans ses mains : Blaise Matuidi, Ngolo Kanté, Adrien Rabiot et Geoffrey  Kondogbia. Il y a  aussi des jeunes qui montent comme Corentin Tolisso, Lucas Toussart et Thomas Lemar. Donc, il y aura de l’embouteillage au milieu de terrain de l’équipe de France.  Ca fait de trop dans l’effectif.

Petit rappel, ses propos dans le Figaro.Sport peuvent donner espoir et espérance : « Je peux encore jouer pour le Congo. Une porte qui n’est  pas fermée… ».  Alors Monsieur l’ambassadeur du foot Aziz Makukula allo, allo…

 

[fbcomments]