NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-RDC : POURQUOI LES LEOPARDS N’ONT PAS GAGNE LA CAN ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
léopards-chan-2016

Apres la CAN TOTAL GABON 2017, moult questions seront posées sur la prestation mi-figue, mi-raisin des 23 léopards de la RDC. Plusieurs raisons sont avancées pour soigner les blessures intérieures. Encore que « FLO » a utilisé tous ses vingt-un joueurs. Deux joueurs ont manqué l’appel du commandant : Joël Kiassumbua et Nicaise Kudimbana. C’est vraiment une performance pour un technicien. Alors pourquoi, la RDC n’a pas gagné ?

En plus, nous avons quitté très tôt la compétition continentale. Qu’on se le dise ; la RDC était citée parmi les meilleures équipes de la compétition. Pourquoi notre jeune équipe a été débarquée par le Ghana dans cette Coupe d’Afrique des Nations de Football 2017. Déjà essoufflé, le Ghana n’attendait que le chant des cygnes pour mourir. Cette équipe a fini par dompter la RD Congo (2-1). Etonnement général, les Léopards n’ont gagné pas face aux Etoiles Noires du Ghana.

Selon certaines indiscrétions proches de la sélection congolaise, les Léopards ont eu peur de Black Stars. On a trop respecté le Ghana. A regarder les deux buts marqués par les poulains d’Avram Grant, les erreurs défensives congolaises ont été des cadeaux de la RDC dans cette CAN. Trop de respect à l’adversaire a fini par tuer le jeu. Sans oublier, le refus de jouer de certains cadres fut préjudiciable pour la RDC. C’est une chose gravissime pour un ambassadeur.

Autre chose à présent, le coach des Léopards a sa méthode de travail (4-3-3 ou 4-4-2). Il est très technique et offensif. L’équipe oublie sa défense ; elle est moins présente sur le plan tactique (match Coté d’Ivoire 2-2). Ses choix ne s’allient pas souvent aux réalités du terrain : des remplaçants moins explosifs. Florent n’a pas été efficace dans ces actions. Ces idées n’ont pas été claires et simples : les blessés sélectionnés, le retour d’Elia Meschak.

Son équipe a manqué de cohésion et de solidarité. Tout autour de lui sentait la trahison. Les regards sonnent faux. Le groupe et certains politiques n’ont pas regardé dans la même direction, à savoir gagner la CAN. C’était juste de belles phrases creuses. Conséquence : la RDC sera éliminée sans coup férir. Et la douleur a touillé de milliers des Congolais au pays et dans le monde.