NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-RDC : LINAFOOT, FC RENAISSANCE DU CONGO FACE A L’OGRE VECLUBIEN

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Football Club Renaissance du Congo

Sauf imprévu de dernière heure, les Oranges de FC Renaissance du Congo reçoivent les Vert et noir de l’AS Vclub, ce dimanche 16 octobre au stade des Martyrs de Kinshasa à 15 h 30’ Ce derby de la zone Ouest est très attendu par les férus du ballon rond. La rencontre commencée entre les supporteurs de deux clubs a déjà atteint la vitesse de croisière.

Chacun y va de son commentaire. On attend juste la fin du match pour tirer les conséquences.

Selon Papy Kapashika (écrivain et chroniqueur sportif) : « Un match de foot n’est jamais gagné en avance. C’est un challenge ouvert. Les deux équipes ont chacune 50% des chances à l’entame. Mais l’enjeu de la rencontre dépasse les frontières de la chose sportive. Il faut gagner pour prouver sa suprématie sur le giron provincial et sauvegarder l’honneur. Une défaite serait assimilée à l’humiliation pure et simple. Les deux équipes tiennent à gagner. Sur papier, Vclub part avec la faveur des pronostics. Hors, il faut prouver sur le terrain ses compétences sportives. Ce sera un duel des titans. Malheur aux vaincus » !

Cette analyse est pertinente en termes d’atouts. Vclub possède des internationaux et des joueurs de talent. Nous citerons : Padou Bompunga, Joyce Lomalisa, Junior Baumeto, le rwandais Ernest Sugira, Tagy Agiti Etekiama, Yannick Bangala, le camerounais Atouba et l’équato-guinéen Obama Ondo. En plus, Vclub compte sur son expérience et son staff technique étoffé composé de Florent Ibenge, Zico Kiadivila et Malé Makanzu (Préparateur physique des Léopards A). Sans ambages, les Moscovites sont favoris et supérieurs sur plusieurs plans.

Du coté des Bana Fibo na Fibo, l’équipe est tres jeune. Elle a certes des joueurs talentueux, à l’instar des expérimentés : Matoumona Zola « Roum », Thierry Kasereka, Kasongo Kabiona et du camerounais Alfred Mfongang « Sarkozy» , et des pépites comme : Djuma Shabani, Musinga Rashidi, Manga Dianzenza « Sissoko », Kalombo Diba «Milimo » et Moloko Di Capel dit Jésus. Mais ça ne suffit. Il faut exceller sur le terrain. Le team des Oranges a un autre atout son public acquis à sa cause, et son coach Eric Tshibasu (entraineur d’U-17). Ils veulent laisser des empreintes indélébiles.
Qu’on se le dise, le foot est tellement capable d’écrire des choses différentes de la logique. Chacun se prépare à faire son coup. Entre expérience et jeunesse, attendons la fin du match …

[fbcomments]