NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-RDC : COUPE DU CONGO, LA FINALE ENTRE FC RENAISSANCE DU CONGO ET LE CS DON BOSCO

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FC Renaissance

Dans le cadre de la  finale de la 52eme édition de la Coupe du Congo de football, les Salésiens de CS Don Bosco rencontrent  les Oranges de FC Renaissance du Congo ce mercredi 29 juin au stade TATA Raphael de la Kethule à 15 h 30’.

Cette rencontre était prévue d’ abord le jeudi 30 juin au stade des Martyrs. Finalement les organisateurs ont préféré  la  faire jouer un jour avant. Ils redoutent la date fatidique du 30 juin. Elle est la date butoir de la fin de la saison sportive 2015-2016.

Ce sera une rencontre inédite et une première. Les deux  équipes  ont des  styles de jeu opposé. Ils joueront à fond  pour un sacre national qualificatif pour la Coupe de la CAF,  Cuvée  2016-2017.  Donc l’enjeu  est de taille.  

Le FC Renaissance du Congo existe depuis deux années. Leurs supporteurs passionnés  sont ambitieux. Les Bana Fibo na Fibo ont le vent en poupe. Ils ont un nouvel entraineur en la personne de Monsieur Eric Tshibasu, coach de l’équipe nationale U-17 de la RDC. Avec un jeu flamboyant qui passe par les ailes mais impulsé par le trentenaire Matoumona Zola «  Roum ». Les renais ne jurent que par ce titre. Mais pour atteindre cette étape,  les Oranges ont battu les 3 clubs du groupe A : SC Malole de Kananga, AS Veti Club de Matadi et le FC Nyuki de Butembo. Ils ont marqué 10 buts. Une belle attaque !

Quant aux  Bleu et blanc de Lubumbashi, ils ont terrassé tour à tour le FC MK et l’AS Dragons-Bilima pour arriver en finale.  Ils ont l’expérience de grandes compétitions.  Avec un jeu vif et plein axe, ils partent avec un peu plus de faveur technique  par rapport aux Renais. Les salésiens de CS Don Bosco tenteront de remporter le graal atour de leur coach Kasongo Ngandu et de leur capitaine Ilongo Ngasanya «  Saddam »  afin de revenir en Afrique.

Ce match sera  très disputé mais rien que pour le beau jeu. VIVEZ LE FOOT !