NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-LINAFOOT: EXCLUSION FC RENAISSANCE DU CONGO, VOICI LA VRAIE VERSION DE L’HISTOIRE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FC RENAISSANCE DU CONGO

Le FC Renaissance du Congo a été sévèrement sanctionné par la LINAFOOT après les incidents survenus lors de la rencontre de la 2eme journée entre FC Renaissance du Congo et le SM Sanga Balende au stade des Martyrs le dimanche dernier (1-1).

Pour le comité de gestion de la LINAFOOT nommé par la FECOFA , c’est un cas de récidive. De facto, les Oranges sont exclus pendant 2 ans du championnat national d’élite, Vodacom ligue 1 et relégués sans autre forme de procès à une entité inférieure. En plus, ils doivent payer une amende de 25.000 $, réparer les préjudices causés et perdent les recettes de ce match.

Hors pour certains journalistes avertis, les supporters de FC Renaissance du Congo, et des autres dirigeants sportifs présents après le match, la LINAFOOT est allé trop vite en besogne. Jurisprudence oblige, la LINAFOOT fait la politique de deux poids , deux mesures et ne fait même pas allusion à la mort du supporter “renais” décédé. Sans une enquête routine, le comité de gestion punit le FC Renaissance du Congo.

Selon des sources concordantes, le match était déjà fini. Au sortir des supporters, un élément de la justice militaire commis à la sécurité du stade en discussion avec un policier a poussé un supporter bien identifié de FC Renaissance, cherchant à lui confisquer son téléphone (entrée 2). Celui-ci tenait à filmer la discussion entre le militaire et un policier.

C’est la chute ( blessures à la tête) qui occasionnera son décès. Et les supporters sortis informés sont revenus furieux pour caillasser le stade des Martyrs. Sans une enquête préalable de routine, la LINAFOOT punit le FC Renaissance du Congo.