NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-FIFA : COUPE DES CONFEDERATIONS,  L’ALLEMAGNE  GAGNE LE TITRE  2017

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
allemangne

C’est terminé la Coupe des Confédérations 2017 organisée en Russie. La jeunesse, la technique et la fougue de la Manschaft  ont fait la différence face à l’expérience de la ROJA du Chili. Pour dire, l’Allemagne rénovée de Sébastien Löw a battu le chili de technicien Pizzi le dimanche 02 juillet à Saint-Pétersbourg lors de la finale de la Coupe des Confédérations de la FIFA 2017. Les allemands s’imposent sur la marque de 1-0, but marqué  par Lars Stindl (20’). De facto, l’Allemagne reste au sommet du football mondial en 2017 devant le président russe Vladimir Poutine et le président de la FIFA, l’italo-suisse Gianni Infantino.

A lire la rencontre, personne ne pouvait miser sur cette équipe allemande. La moitié de cadres de l’équipe n’ont pas été rappelés par le technicien allemand. Tous pratiquement des jeunes loups qui sortent de la tanière  mondiale pour la première fois. Nous citerons le gardien Pierre-André Ter Stegen, le capitaine du jour, Draxler, Rudy, Rudiger, Kimmich, Stindl, Mustafi,  Günter et  autres.

De l’autre côté, l’équipe chilienne avait sorti la grosse artillerie  avec Daniel Bravo, Alexis Sanchez, Vidal, Beausejour, Charles Aranguiz, Vargas, Hernandez, etc.  Ici, le champion de l’Amérique du Sud avaient du talent, de la grinta, du jus mais se sont heurter à la  jeune défense allemande. Au finish, les chiliens ont manqué d’inspiration et ils ont perdu malgré la grande expérience de ses joueurs. Echec et mat !

Mais, une petite lecture  pour tirer des leçons pour les Léopards de la RDC. Il faut croire et oser. Il ne suffit pas d’avoir de l’expérience et du talent pour gagner ; il faut vraiment une équipe  type avec un fond de jeu. N’empêche qu’on donne la chance aux jeunes. D’où,  l’importance des équipes d’âges: U-21, U-20, U-19 et U-17. Le fait de jouer ensemble, ils se connaissent et peuvent facilement surmonter le défi sur le terrain. Donc, la FECOFA et le technicien congolais, Florent Ibenge  doivent aussi tirer des leçons pour l’avenir.

 

 

 

 

 

[fbcomments]