NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT ET DROITS TV EN RDC : SILENCE RADIO !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FOOT TV

Le Foot et la télé doivent vivre ensemble. Les deux amis ont une relation apaisée dans le monde. Le Foot a besoin de la télé pour diffuser ce match et des émissions relatives au football. Aujourd’ hui dans le monde, les chaines de télévision investissent des sommes colossales pour ce spectacle : les matches de foot.  Ceux qui aiment l’économie du football savent les montants engrangés par les chaines TV en France, Angleterre, Italie, Espagne, Pays-Bas, Brésil, Japon, Chine, Afrique du Sud, etc.

En RDC, Aucune information ne circule sur cette matière. Ce qui est visible, la LINAFOOT n’a pas des sponsors pour son championnat. Les équipes aussi n’ont  pas de vrais sponsors : maillots et équipements. Plusieurs raisons sont avancées. D’aucuns affirment  que notre économie est faible. La RDC ne produit pas. Les potentiels investisseurs ne veulent pas jeter de l’argent dans des ASBL. En plus, le spectacle n’est pas garanti. Chaque fois, les matches sont reportés. Une vraie télé professionnelle comme Raga TV avec l’Epfikn en 2006 ne s’hasarderait pas à dilapider ces ressources financières pour du beurre.

Cette saison 2017, la chaine nationale diffuse les matches de la D1. Que gagnent les 8 équipes engagées ? Où vont les droits télés ? Des questions qui ne trouveront pas des réponses. Ce sont des sujets tabous. On donne gratuitement ce spectacle à un diffuseur qui ne versera aucun rond aux clubs et à la LINAFOOT. Peine perdue pour les footeux congolais, ils meurent toujours pauvres. Silence radio, les droits TV en RDC est une utopie. Les présidents des clubs sont les pourvoyeurs de fonds pour leurs poulains. Point barre !

Prenons un exemple de la Premier League anglaise, les droits télés sont estimés pour 2016-2019 à 1,7 milliards de Livres Sterling par saison en moyenne. Et en France, ces droits sont estimés à 748,5 millions d’Euros pour 4 ans (2016-2020). Cette année, Eleven Sports a proposé 80 millions au championnat d’élite belge, la Jupiler Pro League. Ce sont des championnats pros mais les amateurs doivent aussi apporter de l’innovation.

Ce qui est étonnant le championnat ivoirien est diffusé sur une chaine cryptée française. Les championnats kenyans, angolais, Zambiens, tanzaniens et sud-africains sont diffusés sur Super Sport. En retour, cette chaine verse de l’argent aux organisateurs. Et chaque club a un pourcentage donné.

 

[fbcomments]