NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

FOOT-ESCLAVAGE EN LIBYE : POURQUOI LES FOOTBALLEURS CONGOLAIS SONT SI LOIN ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FOOT
Voila Banner 468×60

Le lundi 20 novembre au Stade des Martyrs, le DCMP a  battu l’équipe de l’AS Vclub (1—0). Au finish, les supporteurs de l’équipe victorieuse étaient aux anges. Les vaincus de l’AS Vclub n’avaient que leur peine à dissimuler. Et le nouveau comité de gestion de la Linafoot  s’est frotté la main pour  son premier derby kinois. Pourtant, l’actualité est dominée par la situation des africains migrants réduits en esclavage en Libye. Cette nouvelle  triste et noire  est commentée de diverses manières par le monde en général et du football en particulier.

Et des joueurs africains comme Alexander Djiku, Paul Pogba, Didier Drogba, Bafetimbi Gomis, Serge Aurier, Cheick Doucouré et Geoffrey Kondogbia ont levé la voix pour dénoncer l’esclavage de temps modernes. Ici en Libye, des hommes sont vendus à 900 euros et aussi avec une violence inouïe. Parmi ces personnes vendues, il y a aussi des Congolais et Congolaises(CNN).

Là le bât blesse, c’est le silence du football congolais. Les Footballeurs congolais et les journalistes des sports ne sont pas engagés comme sous d’autres cieux. Au cœur du match DCMP et AS Vclub, aucun message véhiculé ! Étonnant et pourquoi, le silence du football kinois ? Est-ce un problème de niveaux intellectuel, social, culturel ou humain ?

Mais seul le Français d’origine congolaise de Caen, Alexander Djiku (Ligue 1 Conforama de France) qui dit : « Nous, sportifs de haut niveau, on nous demande à juste titre de ne pas mélanger le sport et la politique, mais il ne s’agit pas de politique mais d’HUMANITÉ ! Ne regardons pas ailleurs ; ouvrons les yeux  ».