NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-DÉCOUVERTE: PORTRAIT DE L’ARBITRE CONGOLAISE MIREILLE KANJINGA!

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
MIREILLE KANJINGA

Elles  ne sont pas nombreuses celles qui aiment la tenue noire  des arbitres. Dans cette lignée, nous pouvons compter des grandes dames telles que: Geneviève Lukusa et Sakobi. Elles  sont à compter du bout de doigt. A Lubumbashi, une d’entre elles se distingue, elle s’appelle Mireille Kanjinga Mujanayi.

Native de Lubumbashi, elle commence ce métier à 16 ans au sein du club de football féminin DCMP Bikira (jeune fille). Elle s’y entraîne comme arbitre avec le soutien de  Madame Clémence Ngoyi, une dame connue dans les milieux du football au Haut-Katanga. Du rêve, l’envie devient une réalité. Elle nous en parle dans Voila Night Sport (VNS). Voici l’interview qu’elle nous a accordé:

VNS : comment vous êtes arrivé dans ce métier ?

Mireille Kanjinga : le goût de l’arbitrage  commence dans un quartier de L’shi, au Foyer Social de Katuba… J’avais la chance d’avoir un papa et  des frères qui aiment le football. Finalement, c’est Madame Clémence qui sera mon mentor. Ce choix était un grand défi de ma vie »

VNS : le foot, c’est  un monde un peu macho, trop des hommes ?

Mireille Kanjinga : dans ce monde, il faut se battre comme des hommes, user de ses compétences pour se faire respecter  ».

VNS : actuellement, pourquoi vous vivez en clandestinité ?

Mireille Kanjinga : ah,  le 11 février 2018,  au cours du derby TPM vs Lupopo, je lève mon drapeau pour une position litigieuse. Une décision  est réfutée par les supporteurs de Saint-Eloi Lupopo.et ils vont s’en prendre à famille. Moi, j’ai  appliqué les 17 lois du jeu mises à notre disposition par les instances du foot mondial.

A 30 ans, Mireille est une internationale et responsable des arbitres de l’Entente Urbaine de Football de Lubumbashi (EUFLU).

[fbcomments]