NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Mbet – header 7

FOOT-CAN TOTAL GABON 2017 : LA RDC LAISSE SA CHANCE POUR LE ¼ DE FINALE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Dieu Merci Mbokani
Mbet – header 7

Dans un match à suspens, les Léopards de la RDC se sont mêlés les pinceaux face aux Eléphants de la Cote d’Ivoire ce vendredi, 20 janvier à Oyem. Ils ont loupé la chance de se qualifier pour le ¼ de finale. Cette rencontre de la deuxième journée  du Groupe C s’est terminée sur score nul de 2-2.

Dans ce match au sommet, les Léopards avaient le vent en poupe  devant les champions d’Afrique(2015). Les Léopards ont mené  par deux fois, mais les Ivoiriens ont eu les ressources pour accrocher les Léopards.

En première période, les Congolais ont profité des errements défensifs ivoiriens pour faire la différence. Sur une passe pied gauche de l’athlétique Junior Kabananga  Kalonji, Neeskens Kebano d’une frappe plat du pied  trouve le petit filet et trompe le gardien Sylvain Gbohouo (1-0) à la 11e minute de jeu.

Les Ivoiriens avec un mental des guerriers  vont revenir au score. Sur un corner de Max-Alain Gradel, Wilfried Bony égalise 1-1(24’). Joie de courte durée, le joueur de FC Astana, Junior Kabananga remet les pendules à l’heure. Sur un centre de Firmin Mubele Ndombe, Il marque de la tête 2-1(28’).

De retour de la pause, le discours du coach Michel Dussuyer apporte ses réactions. Les Ivoiriens reviennent avec de belles intentions. Et à la commande, c’est le joueur de FC Bale,  Geoffrey Serey Dié est récompensé de ces efforts. Sur une  frappe des 20 m, il égalise mais aidé malencontreusement par Marcel Tisserand qui a dévié la trajectoire du ballon à la 68’ (2-2). Les deux équipes se quittent sur cette note d’égalité. La RDC a manqué de la réactivité pour protéger son avantage.

Avec ce match nul, RDC reste en tete avec 4 points. Pour les Ivoiriens, la course continue. Il faut attendre la 3eme journée afin d’espérer une possible qualification. En 2015, les Eléphants avaient commencé aussi la compétition sur cette lancée fébrile.

[fbcomments]