NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-CAF : APRES HAYATOU, LE SG DE LA CAF, HICHAM EL  AMRANI A DEMISSIONNE  

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
d06bdbe3e83f1d9900d2efb7442b3a23

C’est par le truchement des réseaux sociaux que le Marocain Hicham El Amrani, le secrétaire Général de la CAF a jeté l’éponge le dimanche 26 mars. Sans évoquer les raisons premières de sa démission, il a quitté son poste dans la ville du 6 Octobre. Dans sa  lettre envoyée à la CAF, Hicham a écrit : « C’est avec un grand regret que je vous informe que je quitte mon poste de Secrétaire Général de la Confédération Africaine de Football, après huit années passées au sein de CAF (…) bon succès pour l’avenir, avec espoir que le football africain continuera à atteindre de nouveaux sommets ».

La démission du marocain  de 37 ans est une conséquence de la défaite de l’ex. Président de la CAF, le Camerounais Issa Hayatou. Hicham était le bras droit du Camerounais, et homme-orchestre de toutes les innovations marketing de l’organe faitier du football africain.

Le trilingue marocain  est arrivé à ce poste en septembre 2011 en succédant à l’Egyptien Mustapha Fahmy. Et ce sera l’Egyptien Essam Ahmad (Secrétaire Général Adjoint) qui assumera par l’intérim cette fonction jusqu’à nouvel ordre.

Comme il fallait s’y attendre,  la justice égyptienne s’en mêle aussi. Lui et Issa Hayatou font l’objet d’une procédure judiciaire régentée par l’Autorité Egyptienne de la Concurrence(ECA). Pour le procureur général local, les deux dirigeants honoraires de la CAF avaient floué la société égyptienne Presentation Sport en attribuant un contrat d’un milliards de dollars à sa rivale française Lagardère Sport. Ce contrat permet à LS de commercialiser les droits markétings et medias du football africain  de 2017 à 2028.

Cette affaire reste à suivre avec des pincettes. Mais la chose qui cloche : «  Pourquoi cette démission du marocain ne peut  pas servir des leçons aux dirigeants inamovible et indéboulonnable de certaines fédérations affiliées à la CAF, mauvais élèves en démocratie sportive ou en fair-play » ?

 

[fbcomments]