NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FOOT-AFFAIRE NEYMAR JUNIOR: L’ACCUSATRICE NAJILA TRINIDADE LÂCHÉE PAR SON 2eme AVOCAT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
287CEEBF-E7B4-41CE-A6EA-8A7DBB0A22B5
Voila Banner 468×60

Finalement l’affaire” Neymar Junior” continue à défrayer la chronique sportive dans le monde. Ce feuilleton  est vraiment malsain. On apprend par la presse du Brésil que a superstar du Paris Saint-Germain pourrait être entendu  dans un moment proche par la police brésilienne de Sao Paulo..Hier, Najila Trinidade, la victime présumée est intervenue à la télé fortement  les traits tirés, amaigrie et épuisée. Elle raconte l’enfer quotidien vécu après la divulgation de cette affaire.

Mais juste après son émission, un autre rebondissement apparaît au grand jour. Son actuel avocat jette l’éponge. Me Danilo Garcia explique  au micro de G1 que sa cliente ne veut pas apporter des preuves irréfutables.c-à.d lui laisse le temps de consulter son téléphone. Najila l’accuse même d’avoir dérobé sa tablette qui contenait des preuves suffisantes pour accabler l’ ancien joueur de Santos FC..

Pour son son avocat, Najila n’a pas confiance à moi et il se sent trahi par sa cliente: “Elle m’accuse en prétendant que la géolocalisation de son appareil  pointe dans mes bureaux. Ma cliente a une posture contraire à l’éthique, au bon sens et à la vérité(…). J’adorerai avoir cette tablette pour cette cause sous examen. J’ aurai pu la déposer à la police pour renforcer sa condition de victime. J’ ai décidé de renoncer car la relation entre un avocat et sa victime est basée sur la confiance., et dans ce cas d’espèces, je n’ ai plus confiance. J’espère que la vérité sera faite”, a-t-il déclaré à O Globo .

C’ est le 2eme avocat qui rompt avec le mannequin brésilien de 26 ans, divorcée et mère d’un garçon de 6 ans. Avant un cabinet d’avocats “ Fernandes e Abreu” avait rompu en raison de ses de contradictoires dans ses déclarations.. Et  “ NEY”,assure être tombé dans un piège orchestré par sa victime.