NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Mbet – header 7

FESTIVAL AIR D’ICI 6 – SOIREE « LA FEMEL O MIC FE MAL » AU CENTRE WALLONIE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Aidici (134)
Mbet Mobile

Ouvert le 08 mars 2016, la sixième édition du festival Air d’Ici avait jalousement gardé le secret de sa programmation jusqu’à l’ouverture des festivités le vendredi dernier, au Centre Wallonie-Bruxelles dans la commune de la Gombe à Kinshasa.

Tenant compte de son thème et la période de son déroulement, le festival a voulu  mettre la femme au devant de la scène. Malgré la faible représentativité féminine dans le monde du rap, le public présent dans la salle Brel a bien noté la distinction du rap au féminin.

Après le mot de remerciement du promoteur de cette activité, monsieur Alex Ndende dit Lexxus Légal, la percussionniste Huguette Mbonda a tout de suite pris place sur scène pendant une dizaine de minute. Chaude avec toute son équipe, Huguette a réveillé le public.  

Elle cédera sa place à Megane Lawrence qui va faire entrer le public dans le vif du sujet avec un style bien particulier frôlant l’AfroBeat. Et d’un beat à un autre, M.Kadima va prendre le relai. Son point fort sera la parfaite association entre le Ndombolo local et le R’n’B. il interprétera les deux meilleurs singles du moment : « Il faut na tika », et « Basi Bakanga ». Pour combler les cœurs, il surprendra la salle avec un son inédit.

Aidici (116)

M.Kadima au Festival AIR D’ICI

 

Le public était tout simplement emporté dans une ambiance folle, pourtant il n’était pas au bout des surprises. Les  jeunes jumelles de MalafiArt vont apporter un petit moment de répit avec une belle chorégraphie.

MalafiArt

MalafiArt

 

Plus soft dans son rap, M’egane Rolfoch va commencer sa prestation sur quelques notes de tendresse pour finir sur un son plus dansant. Elle sera suivie de Nadège. La rappeuse congolaise aux inspirations orientales. Miss Nadège fera découvrir au public le titre « Sanza ya Muasi ».

Aidici (196)

M’egane Rolfoch

 

Toujours pour rendre hommage à la femme, le rappeur Leoniss interprétera une chanson dédiée à sa mère. Un texte très touchant qui a reçu les acclamations du public.

L’autre surprise de la soirée était l’artiste B.Bey. Elle se définit comme la plus sexy et sensuelle du rap congolais. La salle ne tardera pas à s’en rendre compte avec les déhanchés assez piquants que va exécuter la rappeuse.  Elle penche plutôt pour un style plus Reaggaton. B.Bey se fera suivre par les Warram Girls.

Aidici (329)

B.Bey

Et pour clôturer la soirée en beauté, Sista Becky va faire une entrée fracassante sur scène. Elle emporte le public dans un voyage entre le rap et le rock’n’roll. C’est incroyable de voir toute l’énergie qui se repose dans chacune de ses paroles.

Aidici (448)

Sista Becky

Et oui, on peut dire que «La  fèmel o mic fè mal » !

[fbcomments]