NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FEMME DU MOIS:CE QUE VOUS NE SAVEZ PAS DE KIMPA VITA, UNE ÉTOILE RÉVOLUTIONNAIRE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
edzz

Connue sous son nom Portugais de Dona Beatriz, Kimpa Vita, Kimpa Mvita ou Tchimpa  Vita, née à Mbanza Kongo et morte à Evolulu, aujourd’hui en Angola, le 02 juillet 1706, est une prophétesse kongo. Elle est aussi fondatrice et dirigeante du mouvement antoiniste, une forme de fusion entre catholicisme et religions traditionnelles du Kongo.

Femme révolutionnaire d’ allure élancée, une prestance de sainte et de “ si grands yeux”, la Jeanne d’Arc d’Afrique inquiétait les colons portugais. Elle utilisa la même arme que celle de ses ennemis: la religion.

A un jour à peine âgée de 20 ans, Kimpa Vita a une révélation. Saint Antoine , lui apparaît en songe . Tel un frère et noir, il lui ordonne de trouver  Pedro IV, l’actuel roi du royaume Kongo de le ramener dans la capitale Mbanza Kongo ou Sans Salvador, afin d’unifier le royaume qui souffrent de divisions internes.

Et au XVIIe siècle, l’esclavage  s’intensifie, les noirs sont méprisés et conduits dans les plantations de canne à sucre en Amérique. Face à cette traite, elle se dit fier d’être noir et  enseigne à ses adeptes, le retour à la culture et aux valeurs traditionnelles.

Autoproclamée “envoyée de Dieu”, elle plaide pour l’action et l’ intention: “le baptême ne sert à rien , Dieu ne retient que l’intention”, précise Kimpa Vita. Jugée comme hérétique et ennemie du roi, elle sera brûlée vive le 04 juillet 1709, à Evolulu avec son compagnon Baro et son bébé.

Retenez que Kimpa Vita était une femme mystique, mère de la négritude, championne de l’émancipation de la femme et avocate de la révolution africaine. “Elle avait porté en elle, l’espoir d’un peuple meurtri. En outre, plusieurs mouvements mystico-spirituels et nationalistes se sont inspirés de son message, tels des graines semées au gré de vents”, explique Elodie Descamps.

[fbcomments]