NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

FÉLIX WAZEKWA- LE MAÎTRE DE LA DOCTRINE DU  « VERBE » DANS LA CHANSON

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
FÉLIX WAZEKWA
Voila Banner 468×60

Célébrité africaine, d’origine congolaise, Félix Wazekwa est un homme à plusieurs casquettes, chanteur, danseur, compositeur, producteur, chorégraphe, écrivain et parolier . Nous parcourons la  vie de cet homme pour comprendre pourquoi tout lui réussit dans un pays ou dans le domaine de l’art, la rivalité domine encore les esprits.

De la naissance à sa découverte.

Nlandu Félix Wazekwa S’Grave, est né le 14 septembre 1962 à Kinshasa la capitale, en République démocratique du Congo. C’est un artiste, mieux connu dans l’ombre de la classe musicale congolaise grâce notamment à ses collaborations avec Papa Wemba et Koffi Olomidé.

Papa Wemba est le magicien qu’il fallait pour que le parolier se transforme en  chanteur .

Il existe des personnes qui changent complètement votre destinée, au point où vous avez envie de leur décerner tous vos mérites,  c’est le cas de Papa Wemba. Notons qu’en 1993, alors que Félix Wazekwa venait d’écrire une chanson pour Papa Wemba, celui-ci va lui suggérer pour la première fois de chanter ses propres chansons. C’est alors que commencera en 1995 une carrière solo avec des titres comme “Elanga Lilas” . Il faut dire que les premiers pas de Félix Wazekwa dans la musique seront marqué par une forte rivalité avec Koffi Olomidé

 

Le parcours qui impose l’artiste sur la scène musicale congolaise  .

 Félix Wazekwa  a commencé l’apprentissage de la musique dans les années 1982 ou 1983 dans le groupe Kin-Verso issu de la commune de Matete à Kinshasa en République démocratique du Congo. En 1985, il se rend en Europe pour ses études et il suit des cours de sciences économiques à Paris. En 1990, Félix Wazekwa  commence une étroite collaboration avec d’autres musiciens en tant que parolier. Notamment avec Papa Wemba sur les albums Foridoles et Pôle Position.

 Il va également travailler avec d’autres artistes et groupes tels que Soukous Stars, Damien Aziwa, Djeffard Lukombo, Bibidens, Duc Hérode. Ses premiers albums séduisent un large public congolais amoureux des textes lourds et profonds. Après des critiques acerbes de la part d’un public majoritairement conquis par le rythme endiablé de ndombolo, c’est ainsi qu’à partir de 2001 l’année de sortie de son album signature que le mokwa bongo (l’os du cerveau) va ajouter un autre registre et prendre place parmi les meilleurs artistes de cette variété de la musique congolaise.

 Étant parolier, il introduit l’idée du « verbe » dans la chanson : le verbe est un aphorisme, une réflexion propre à l’artiste qu’il lance dans la chanson en lieu et place de se référer à un proverbe déjà existant, ainsi un verbe devient proverbe dès qu’il devient très populaire. Puis en 2018 l’artiste sort un livre, intitulé : “Les petits bonbons de la sagesse” Éditions Bergame (2018).

La  collaboration qui fera naître une rivalité éternelle  .

 C’est ainsi qu’entre 1991 et 1993, il travaille avec Koffi Olomidé sur les albums Haut de gamme / Koweït, rive gauche et Noblesse oblige. De 1993 à 1995. A cause des conflits d’intérêt, les deux artistes entre dans une rivalité qui ne prédit pas sa fin.

 La vie privée de l’artiste .

 Le 19 août 1995, il épouse l’une des filles du procureur Léon Ngoy Mbikani au Palais de Justice zaïrois l’actuel Kinshasa. Le 8 juillet 1998 est le jour de naissance de son premier fils, il lui donne le nom de « Onésime » faisant référence Saint Onésime cet esclave du Ier siècle devenu chrétien influencé par saint Paul.

 En décembre 1999, il sort son quatrième album Sponsor et c’est également cette année-là que naît son deuxième fils qu’il appellera « S’grave » pour dire sagesse grave.

 

Discographie

  1. Tetragramme, YHWH (1995)
  2. Pauvres, mais… (1997)
  3. Bonjour Monsieur (1998)
  4. Sponsor (1999)
  5. Signature (2001)
  6. Yo nani (2002)
  7. Et après (2004)
  8. Faux mutu moko boye (2005)
  9. Mosapi Liboso (2006)
  10. Que demande le peuple (2008)
  11. La chèvre de Monsieur Seguin (2009)
  12. Mémoire ya Nzambe (2010)
  13. Haut les mains (2011) : Single
  14. 2012 : Stop à la guerre! (Lutumba Simaro, Innoss’B, Fally Ipupa, Jean Goubald Kalala, King Kester Emeneya, Barbara Kanam, Mbilia Bel, MJ30, Papa Wemba, Koffi Olomide , etc
  15. Adamu na Eva (2013)
  16. I love you (2015)

 bibliographie  :

  • Les petits bonbons de la sagesse Éditions Bergame (2018)