NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

FALLY IPUPA : LE 5IEME ARTISTE AFRICAIN LE PLUS INFLUENT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Fally Ipupa -  Francofolies de Kinshasa
Voila Banner 468×60

Il y a quelques jours nous vous avions donné le classement des artistes africains les plus suivis sur internet. Il s’agit bien sur d’une publication du site Africanmoove du week end dernier.

Dans son premier classement, vous aviez pu constater la présence du talentueux Pegguy Tabu à la 26ième place et quelques autre artistes africains tel que : Awilo Longomba 25ième, Fabregas Maestro 27ième et Ferre Gola 30ième.

LIRE AUSSI: PEGGUY TABU : L’UN DES ARTISTES AFRICAINS LES PLUS INFLUENTS

Nous vous rappelons que le site se base sur les activités et le dynamisme  des artistes sur les différents réseaux sociaux notamment : Twitter, Instagram, Facebook et autres.  

Alors plusieurs questions étaient restées en suspend. Certains se sont demandé si on pouvait retrouver  des chanteurs tels que : fally, koffi, Papa Wemba et les autres congolais parmi les vingt premiers. D’autres encore, fans de la musique africaine, s’interroger sur l’occupant de la première place.

Au delà  de toutes les difficultés que connait la musique congolaise, les artistes du pays ne baissent pas les bras. Le professionnalisme qui s’installe  à petit pas commence à porter ses fruits car Fally Ipupa, Dicap la merveille est cinquième des artistes les plus influents sur internet.

Voici les cinq premiers du classement :

 

  • P-Square
  • Wizkid
  • Don Jazzy
  • Davido
  • Fally Ipupa

 

Dj Arafat n’arrive qu’en 13ième place tandis que Yemi Alade est à la 15ième place. Le Quadra Koraman Koffi Olomide, lui, occupe la 21ième place suivis des Bana C4 à la 22ième et Toofan à la 23ième place.

LIRE AUSSI: BANA C4 : LA REVOLUTION DE L’AFRO-BEAT URBAIN

 

Il faut dire qu’il est venu le temps pour la culture congolaise d’entrer dans la danse de l’internet. Les spectacles et la production des albums ne sont pas tous. Il est aussi important de penser à cette manière moderne de d’exporter notre musique : les réseaux sociaux, et de manière générale l’internet.