NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ENTRE CALEÇON, SLIP, ET BOXER- QUEL EST  CHOIX FAIRE ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
CALEÇON, SLIP, ET BOXER
Voila Banner 468×60

En matière de lingerie, il n’y a pas que les femmes qui ont l’embarra du choix. Les hommes aussi sont dans le même dilemme ,quand il faut choisir comment  protéger ce que cachent les pantalons et le choix se doit se faire entre le caleçon, le slip, ou le boxer. Découvrez dans cet article comment faire le choix de l’un ou de l’autre et quand le faire.

Concernant les sous vêtements, cet assemblage de tissus qui protège les bijoux de famille, faut dire que l’évolution est faite  selon le besoin et l’aisance de ceux qui en mettent. Certains veulent du relâchement et d’autre par contre du tout maintenu.

Selon l’interview accordée au Dr François Grima, urologue à Versailles et  rapporter dans un article du média en ligne francais Aufeminin, le Dr explique

«Si votre homme n’a pas de problème de santé, il peut porter ce que bon lui semble. En revanche, s’il a subi une opération chirurgicale, mieux vaut qu’il ne soit pas trop serré. Dans ce cas précis, le caleçon est de rigueur. »

La fertilité  est elle menacée ? Maintenir c’est bien. Encore faut-il ne pas comprimer. « Une trop forte compression peut diminuer la qualité du sperme » poursuit notre spécialiste. « Que ceux qui portent des slips se rassurent, cela ne rend pas stérile ». Bien à l’abri dans les testicules, les spermatozoïdes ne craignent qu’une chose : la chaleur excessive. Et dans le cas du slip, si les testicules sont trop près du corps ils s’échauffent, réduisant la richesse du sperme.

Le caleçon lui apporte d’autres inquiétudes. Le relâchement de l’appareil génital laisse la porte ouverte aux frottements. Ce qui peut favoriser les irritations et les mycoses, particulièrement au niveau inguinal. Au delà du problème hygiénique, le relâchement aussi peut favoriser une érection rapide en cas d’excitation à cause du ballottement que fait le pénis.

Tandis que le boxer lui, accorde le maintien qu’un slip doit offrir tout en ne   comprimant pas les trésor de famille et accorde aussi une liberté à l’organe similaire à la liberté offerte par le caleçon, tout en évitant le ballottement exagéré .

Pour ce qui est du choix de tissus à adopter quand  vous choisissez votre sous vêtement. Le Dr Grima ne laisse pas beaucoup de place à l’hésitation : « Choisissez des sous-vêtements en coton. Bien sûr ils seront moins élastiques que le lycra, mais ils permettront à votre peau de mieux respirer… et d’éviter les macérations. »

Tenant  compte des conseils du Dr  Dr François Grima, urologue, le boxer réunit les qualités du slip et du caleçon et ainsi donc il semble être le choix idéal. Toutefois « le choix du sous-vêtement ne changera, fondamentalement, pas grand-chose » conclut le spécialiste François Grima. « Ce qui importe, c’est l’hygiène. Changer de sous-vêtement tous les jours vous évitera quelques désagréments comme la prolifération des bactéries ou la survenue d’une mycose du gland. »

Slip, caleçon, ou boxer, faite le choix idéal pour vous en fonction de  l’hygiène, l’aisance, et la santé.