NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

CULTURE: RETOUR SUR LES ACTEURS DE L’INDÉPENDANCE DE LA RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO. 

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
1121ZEDDD

Il y a de cela 61 ans maintenant, que la République Démocratique du Congo s’est défaite de la colonisation Belge.

Pour ce faire, il y a eu certaines personnes considérées comme les leaders de la lutte pour l’indépendance de la RDC, on cite: Patrice Emery Lumumba, Joseph Kasa-vubu, Moïse Tshombe, Joseph Ileo, Joseph Malula… L’apport de tous ces hommes a permis à ce que cette lutte contre la colonisation Belge puisse aboutir à l’indépendance du Congo.

Déjà en 1956, trois manifestes ont été publiés:  Conscience Africaine, la Déclaration de l’épiscopat du Congo belge et le Contre-Manifeste. Le premier texte avait comme les signataires, Joseph Malula, qui deviendra par la suite cardinal de Kinshasa, Joseph Ileo ainsi que d’autres élèves des Pères de Scheut, revendiquaient, l’émancipation politique complète dans un délai de trente ans. Par contre, Le Contre Manifeste écrit par l’ABAKO, dirigé à l’époque par Joseph Kasa Vubu, fut plus radical, exigeant l’émancipation immédiate.

C’est ainsi qu’en 1957, la Belgique accepte d’organiser des élections locales où les congolais vont voter pour la première fois. En 1959, des émeutes éclatent à Léopoldville suite à l’annulation d’un meeting de l’ABAKO, plusieurs congolais perdent la vie ce jour-là.

Début 1960, la date de l’indépendance du Congo est fixée au 30 juin au cours d’une table ronde qui avait réuni des indépendantistes congolais et des délégués du Parlement et du gouvernement belges à Bruxelles. Cependant la Belgique craignant une rébellion précipite les évènements. Des élections législatives sont organisées afin d’élire les membres du parlement à qui la Belgique signerait et remettrait les documents signifiant l’indépendance de la République démocratique du Congo. C’est là que Patrice Emery Lumumba va jouer un grand rôle, parlant d’une vision nationale du Congo et non fédérale.

Après cette victoire, pour le poste de président, il propose à ses alliés de l’offrir à Joseph Kasa-Vubu, qui était son adversaire, disant que la victoire contre les Belges est avant tout celle des tous les congolais. C’est alors que Joseph Kasa-Vubu deviendra le premier président de la République démocratique du Congo, Patrice Lumumba sera son premier ministre et ministre de La Défense et quant à Moïse Tshombe, il fut le leader du Katanga.

[fbcomments]