NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

COVID-19: SCANDALE, UNE PERSONNALITÉ POLITIQUE SUD-AFRICAINE SUBIT LA RIGUEUR DE LA LOI !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
777

Après la star nigériane, Funke Akindele et son mari musicien punis, ce lundi 6 avril par la justice nigériane à 14 jours de service civique au profit de la ville de Lagos, c’est en Afrique du Sud que le scandale est arrivé à cause du confinement

Ce mercredi, la ministres sud-africaine de communication, Stella Ndabeni Abrahams est suspendue pour deux mois de ses fonctions pour avoir braver les mesures destinées à lutter contre le Coronavirus dans son pays.

La ministre aurait participé à un déjeuner, aux côtés de cinq autres personnes au domicile d’un ancien ministre de l’éducation, Mduduzi Manana. D’abord, elle ne respecte pas le confinement, puis elle publie une photo via les réseaux sociaux, qui aurait pu paraître inaperçue. Au regard de cette image, les convives n’ont pas tenu compte  de la distance recommandée entre les invités.

Sur les réseaux sociaux, l’ image a scandalisé la population sud-africaine qui respectait, tant bien que  mal le confinement strict imposé jusqu’au 16 avril 2020.

Or, ces derniers jours, la Ministre s’est  justement fendue des messages pour insister sur l’importance du confinement.

Comme la force reste à la loi. Ce matin, le gouvernement de Cyril Ramaphosa , embarrassé, a annoncé par un communiqué, la suspension du ministre pendant deux mois.

Il sied de signaler que Stella Ndabeni Abrahams devra présenter des excuses à la nation. Elle sera privée de sa rémunération pendant deux mois et sera remplacée. Pour dire, on badine pas avec la loi.

[fbcomments]