NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

COVID 19: LE CONSEIL FRANÇAIS DU CULTE MUSULMAN DEMANDE AUX MUSULMANS DE FRANCE DE REPORTER LE PÈLERINAGE – “HAJJ”

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ef

Le pèlerinage à La Mecque – le “hajj” en arabe – fait partie des cinq piliers de l’islam que tout fidèle se doit d’accomplir au moins une fois dans sa vie, s’il en a les moyens financiers et la capacité, et qu’il soit chiite ou sunnite.

Le pèlerinage dans cette ville sainte d’Arabie Saoudite a lieu chaque année lors du douzième mois de l’année musulmane (du 8 au 13 du mois lunaire).

Cette année, les musulmans à travers le monde  risquent de ne pas faire le pèlerinage comme d’habitude à cause du coronavirus. En France par exemple, les musulmans de France sont invités à ne pas faire le hajj cette année.

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a appelé, depuis le  jeudi 11 juin, les musulmans de France à “différer leur projet de pèlerinage”  à la Mecque (le hajj) à l’année prochaine, en raison des risques liés au coronavirus.

Rappelons que L’Arabie Saoudite aussi avait  interdit cette année aux visiteurs internationaux de faire le pèlerinage islamique, ou Hajj, dans le but de prévenir le coronavirus.

Seul un nombre très limité de personnes vivant actuellement dans le royaume peuvent y participer, selon une annonce dans les médias d’État.

On estime à deux millions le nombre de personnes qui s’étaient rendues à La Mecque et à Médine cet été pour ce rassemblement annuel du rituel islamique.

On craignait que le Hadj ne soit complètement annulé.

En temps normal, le pèlerinage est l’un des moments les plus importants du calendrier religieux musulman. Mais seuls les citoyens de pays du monde entier qui résident déjà en Arabie Saoudite seront autorisés à y participer cette année.

[fbcomments]