NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

CORONAVIRUS: LE MIRACLE DIVIN MET-IL À NOUVEAU LE BURUNDI À L’ABRI DU VIRUS?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
BURUNDI

Alors que les pays d’Afrique central sont entrain d’être tous touché par le coronavirus, un pays fait encore exception. Il s’agit du Burundi, les autorités de ce pays assure avec optimisme que le pays n’a enregistré aucun cas de coronavirus jusqu’à présent.

Le ministre de la Santé, Thaddée Ndikumana, a affirmé samedi 28 mars 2020 que quatre personnes suspectées d’être porteuses de Covid-19 ont été toutes testées négatives.

« Les résultats d’analyse se sont révélés négatifs pour les quatre cas suspects », a-t-il déclaré devant la presse à Bujumbura, selon Iwacu, l’un des derniers médias indépendants du Burundi.

Le ministère a réaffirmé dans un communiqué que le Burundi n’a à ce jour enregistré aucun cas de Covid-19. Il assure que l’Institut national de Santé publique dispose des réactifs, des équipements de laboratoire et des compétences pour diagnostiquer le nouveau coronavirus.

Pour éviter que le virus n’affecte le pays, les autorités ont placé au moins 725 Burundais revenus de pays de la région (Rwanda, République démocratique du Congo, Ouganda, Tanzanie et Kenya) en quarantaine dans des hôtels, de hôpitaux ou des écoles. Aucun test n’a été pratiqué sur eux, selon ce média en ligne a rapporté le site internet la libre Afrique.

https://www.iwacu-burundi.org/covid-19-le-burundi-est-une-exception-car-cest-un-pays-qui-a-donne-a-dieu-la-premiere-place/

Le site internet infochretien rapporte que dans une interview donnée à la BBC, Jean-Claude Karerwa Ndenzako, porte-parole du président du Burundi, explique que « le Burundi est une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place ». Il est assuré qu’Il les « protégera de toute calamité ».

« Enfin, comme nous ne cessons de le répéter, le Burundi est une exception parmi d’autres nations, car c’est un pays qui a donné à Dieu la première place, un Dieu qui le garde et le protège de tout malheur. Ce n’est pas la première fois que le monde est frappé par une calamité, mais, à chaque fois, le Burundi a été épargné. Nous avons foi en notre Dieu, surtout maintenant que dans notre pays nous avons mis Dieu à la première place, il nous protégera de toute calamité. »

La société civile a sur RFI accusé le pouvoir de s’être réfugié dans le déni .

http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200327-coronavirus-burundi-besoin-urgent-mat%C3%A9riel-selon-m%C3%A9decin

 

[fbcomments]