NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

CONFLIT INDE-CHINE: TIKTOK, WECHAT ET 59 APPLICATIONS ONT ÉTÉ INTERDITES EN INDE.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
fdg

C’est dans un communiqué surprenant que les interdictions du gouvernement indien ont été connues de tous. En réalité, ce communiqué ne surprend vraiment pas ceux qui suivent l’actualité politique mondiale. L’Inde et la Chine  sont entrés dans un conflit depuis quelques semaines.

Les deux pays ont tous deux déployé des troupes supplémentaires dans la région du Ladakh en juin. Les affrontements ont fait au moins 20 morts parmi les troupes indiennes.Le gouvernement indien attaque sur tous les fronts, il  vient d’interdire par le biais de son ministère des technologies de l’information,l’utilisation de TikTok et des dizaines d’autres applications chinoises qu’il considère comme un danger pour le pays.

Cette interdiction fait suite à l’escalade des tensions le long de la frontière contestée entre les deux puissances.Selon les autorités du pays , ces applications sont “préjudiciables à la souveraineté et à l’intégrité de l’Inde, à la défense de l’Inde, à la sécurité de l’État et à l’ordre public”  rapporte BBC.

Selon la même source; il y’a 59 applications  qui ont été interdites en Inde.

Aux côtés de Tiktok, il y’a aussi la messagerie populaire WeChat.

Le ministère indien des technologies de l’information a déclaré qu’il interdisait les 59 applications chinoises après avoir reçu “de nombreuses plaintes de diverses sources” concernant des applications qui “volaient et transmettaient discrètement les données des utilisateurs de manière non autorisée”.

“La compilation de ces données, leur exploitation et leur profilage par des éléments hostiles à la sécurité nationale et à la défense de l’Inde, qui finit par empiéter sur la souveraineté et l’intégrité de l’Inde, est un sujet de préoccupation très profond et immédiat qui nécessite des mesures d’urgence”, a déclaré le ministère.

L’Inde est le plus grand marché étranger de TikTok, avec un nombre d’utilisateurs estimé à 120 millions.TikTok rejette farouchement de telles revendications. La liste des applications interdites par l’Inde comprend également la plateforme de microblogging Weibo, le jeu de stratégie Clash of Kings, le navigateur UC Browser d’Alibaba et les applications de commerce électronique Club Factory et Shein rapporte la rédaction de BBC.

[fbcomments]