NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

CLAUDY SIAR, LE CELEBRE ANIMATEUR TELE-RADIO EN GREVE DE FAIM

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Claudy

Depuis plus d’une semaine maintenant des messages de solidarité et de soutien à Claudy Siar fusent de partout. Des célébrités, pour la plupart des icônes de la musique africaine et internationale, ainsi que des nombreux anonymes se déplacent pour réconforter l’homme des médias qui refuse de se nourrir ; mais surtout « refuse de se laisser faire » et jure vouloir « continuer le combat jusqu’au bout » .

Le célèbre animateur télé et radio, qui officie au sein de Radio France Internationale (RFI) dans l’émission “Couleurs Tropicales”, a entamé depuis le mardi 05 mai dernier son 8ème jour de grève de la faim. Cette action, il l’accompli dans le but de mobiliser le public, les politiques et surtout la Haute Autorité qu’est le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) pour régler le conflit qui l’oppose depuis 3 ans à son associé Stéphane Mouangué, qu’il accuse d’avoir pris le contrôle de la radio ‘’Tropiques FM’’ en 2012.

Cette station a été fondée par Claudy Siar afin de mettre en exergue la culture, l’ambition entrepreneuriale, l’histoire, la citoyenneté, et le divertissement dévolus aux Français d’Outre-Mer. Mais lors de sa nomination par l’ancien Président Français, Nicolas Sarkozy, au poste de délégué interministériel pour l’égalité des chances des Français d’outremer, le créateur de Tropiques FM avait décidé de quitter la tête de la station et céder la gérance de la radio au troisième actionnaire, Stéphane Mouangué.

Une fois la parenthèse ministérielle finie, Claudy essuie un refus de la part de son partenaire qui refuse de lui rendre son fauteuil. Vers la fin du mois d’aout 2014, Claudy Siar et Patrick Lemure, l’autre associé, ont déposé une plainte pour abus de biens sociaux, fausse gérance, cogérance de faite, licenciement abusif sur plusieurs membres du personnel.

Ainsi, les associés n’envisagent plus la possibilité de collaborer ensemble. Il leur faut donc une certaine médiation qui pourrait aider à les sortir de la crise. De nombreux artistes et personnalités réagissent sur les forums et réseaux sociaux et plus de 10 000 personnes ont déjà signé la pétition pour que justice soit faite.