NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

C’EST LA RENTRÉE DE CLASSE EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
img_8972.jpg
Voila Banner 468×60

Il est 7h00, c’est la rentrée de classe ce lundi 2 septembre 2019. Dans les deux grandes villes du pays , Kinshasa et Lubumbashi les élèves regagnent le chemin de l’école tout joyeux. 

Il n’y a rien qui bloque les enfants à faire l’école cette année scolaire  2019-2020. Parce qu’ à cette rentrée scolaire s’attache une particularité, la gratuité de l’école. 

Dans l’article rédigé par la radio okapi, nos confrères rapporte que le gouvernement de la RDC s’engage à payer le premier palier des salaires réajustés des enseignants, dès le mois d’octobre 2019. 

Dans sa lettre datée du 27 août, le secrétaire général de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Jean-Marie Mangobe, indique que cette mesure est prise pour rendre effective la gratuité de l’enseignement de base, au cycle primaire dès la rentrée scolaire 2019-2020.

Sans avancer des chiffres précis, la circulaire du secrétariat général de l’EPSP précise que les deuxième et troisième paliers seront payés dans le cadre de la loi des finances de l’exercice 2020.

La même source ajoute que pour la paie du mois d’octobre le gouvernement devra payer des indemnités de logement et de transport aux enseignants de la ville de Kinshasa et des chefs-lieux des provinces.

Les établissements publics d’enseignement primaire et les bureaux gestionnaires bénéficieront également des allocations des frais de fonctionnement réajustés, poursuit le même document.

D’autres mesures prises pour faciliter la gratuité de l’enseignement sont notamment la mise sous statut de 15 000 enseignants non payés des établissements publics d’enseignement primaire, et la suppression des frais d’organisation du Test national de fin d’études (TENAFEP). Ces frais seront désormais pris en charge par le trésor public.

Par ailleurs, le secrétariat général de l’EPSP rappelle l’interdiction de transformer les écoles en maison d’approvisionnement et de vente des fournitures et articles scolaires (uniformes, écussons, journaux de classe, cahiers, cravates, etc.)

Le coût global pour assurer la gratuité de l’enseignement au niveau du primaire dès la rentrée scolaire 2019-2020 en République démocratique du Congo s’élève à près de 2,6 milliards USD.