NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

CAN EGYPTE 2019- LE PREMIER POINT FAIBLE DES FOOTBALLEURS CONGOLAIS

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
LEOPARDS
Voila Banner 468×60

La CAN 2019 va se dérouler en juin-juillet en Egypte. Cette période estivale est caractérisée par des chaleurs intenses qui avoisinent le 40°C au thermomètre. Elle est sèche et supportable. L’air est aussi sec mais salubre. Cette chaleur pourrait avoir des conséquences énormes sur la prestation des joueurs congolais dans cette compétition.

A ce sujet, le staff médical congolais réfléchit aux moyens de s’adapter à ce climat caniculaire.

Maintenant il faut attendre le 1er match qui va se jouer dans l’après-midi entre la RDC et l’Ouganda ( 16h30’) pour en avoir le coeur net.

Du coté de la RDC, le défenseur central Marcel Tisserand a lâché cette phrase: “ Il faut s’habituer pour le premier match de ce samedi contre les Ougandais. On s’entraîne à 15h ou 16h et ce n’ est pas toujours évident. Il fait plus sec ici que chez nous en RDC. (…).

Au football, la chaleur influe sur les performances des joueurs et sur le spectacle à produire: “ On se fatigue beaucoup plus vite surtout pour nous qui évoluons en Europe, sous les températures les plus doux. Il faut s’adapter car au bout de 20-30 minutes , l’organisme réagit différemment”, reconnaît Tisserand au micro de RFI.

Heureusement sur recommandation de son équipe médicale, la CAF a aussi pris des décisions en ce qui concerne la chaleur. On aura:
° 2 pauses repos et rafraîchissantes à la 30e et 75e minutes,
° Des conteneurs froids à roues contenant de la glace et des boissons frais,
° Des serviettes humides et froides à placer autour du cou pour les joueurs et les 4 arbitres