NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

BRALESS ( PAS DE SOUTIEN GORGE)-LA TENDANCE MODE NOUVELLE ENVAHI KINSHASA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
BRALESS
Voila Banner 468×60

De plus en plus l’on observe les femmes, jeunes filles se balader, se rendre au travail et à des manifestations dans des tenues superbement sexy, boudant le port de leurs soutiens gorge. Si la gente féminine a kinshasa se donne cette liberté, c’est tout simplement pour suivre la tendance mode actuelle : le braless définit comme le fait de s’habiller sans mettre de soutien gorge.

Non, ne vous étonnez pas , car ce n’est pas seulement à Kinshasa que cette mode se propage, mais un peu partout à travers le monde. Un style vestimentaire fortement plébiscité par les stars de la téléréalité “L’incroyable famille de kardashian ” et même des stars de la musique particulièrement “ Rihanna” .

L’idée pour les femmes est de mettre en valeur leur féminité à travers la beauté de leur corps. Cependant il est important de faire remarquer que cette mode a aussi ses principes, notamment bien faire les choix de ses tenues , n’est pas tout laisser à découvert pour se rendre encore plus sexy, n’est pas opter pour les décolletés plongeant ou V , choisir de laisser plutôt le dos nus plutôt que de devoiler entierement sa poitrine , n ‘est pas courir dans la rue ou faire du sport sans soutien.

Malheureusement , la Kinoise qui copie sans tenir compte de son physique, de ses activités et du choix de ses vêtements, a plutôt rendu cette tendance vulgaire au lieu d’être sexy.

Pire certaines vont jusqu’à ne rien mettre en dessous des vêtements ni slip, ni soutien soutien. Si pendant la nuit , ce type d’accoutrement est moins remarquable, durant la journée le phénomène est de plus en plus choquant. D’autant plus que la culture africaine en général, puis congolaises en particulier a pour tendance la socialisation de certaines parties du corps notamment les parties génitales et la poitrine qui font parti vite appel à la sexualité une fois mis à nus.