NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

BIENTOT UN FESTIVAL KING KESTER EMENEYA A KIKWIT

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone

Décédé le 13 Février, en region parisienne, à l’hôpital  Marie Lannelongue où il avait été admis au mois de Novembre; L’artiste Jean Emeneya Mubiala va être immortalisé à travers un festival musical qui se veut grand et qui fera du King le premier artiste congolais a avoir un festival qui porte son nom.
Selon les jeunes de la ville de Kikwit qui ont créé et organisent la première édition du festival “KING KESTER EMENEYA” qui se tiendra du 25 au 27 avril; ce festival a été créé pour, d’abord, rendre hommage au talentueux artiste de renommée internationale qu’a été le King Kester. Il sera aussi une fête de la musique qui aura lieu chaque année et au cour de laquelle plusieurs artistes se produiront.
Mais pour cette première édition qui va se tenir à Kikwit, ville qui a vu naitre le King dans la province du Bandundu, un accent particulier est mis sur l’oeuvre musical de l’illustre Emeneya parce que certains groupes vont participer à un concours qui va être organisé à l’occasion.

Déjà, il faut retenir que tous les artistes ressortissants de la province du Bandundu seront de la partie, mais que tous les autres artistes de la grande RDC sont invités à prendre part à ce qui risque de devenir le plus grand rendez vous de la musique congolaise. Emeneya n’aura pas été le “KING” seulement de son vivant, il l’est encore après avoir quitté la terre de ces ancêtres.  Inhumé au cimetière de la Nécropole dans la ville de Kinshasa, le King laisse un album encore en studio intitulé: “this is me” dont la sortie est promise pour bientôt par ses proches. Qui sait, peut être qu’à l’occasion de la première édition du festival King Kester Emeneya, on découvrira quelques sons de opus au goût d’héritage pour plusieurs.
A tout seigneur tout honneur, dit on! Le passé musical du King reste indélébile dans les annales de la culture musicale congolaise et mondiale, tant il est reconnu comme celui qui a introduit le synthétiseur dans la musique congolaise. Il sera parmi les premiers à se produire au Zénith et à l’Olympia de Paris.
Notez aussi que le terrain municipal de Bandal à Kinshasa a été baptisé terrain “KING KESTER”.

[fbcomments]