NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Mbet – header 7

BIENTOT, EN 15 MINUTES DEPISTER LE SIDA AVEC VOTRE SMARTPHONE !

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Sida
Mbet – header 7

La technique est simple, distraite et moins couteuse. Vous pouvez désormais faire vous-même votre test VIH avec votre smartphone et savoir après 15 minutes si vous avez le virus ou non. La technique a été mise au point par des chercheurs-ingénieurs  de l’université de Columbia aux Etats-Unis. Déjà testé au Rwanda sur 96 pour le continent africain, le dispositif à adjoindre à votre téléphone ne coute que 34 dollars.

Accroché à votre smartphone, cette accessoire permet de dépister le VIH et la syphilis à partir d’une goutte de sang prélevée sur le doigt de l’individu ou la salive, cet appareil qui reproduit toutes les fonctions mécaniques, optiques et électroniques d’un laboratoire d’analyses peut détecter la présence d’anticorps liés au VIH, expliquent les chercheurs dans la revue médicale américaine « Science Translational Medicine ».

Un principe identique à celui du test rapide de laboratoire déjà existant- le test ELISA – mais beaucoup moins coûteux que ce dernier. Le dispositif conçu par les chercheurs américains ne coûte en effet que 34 dollars à produire contre 18.450 dollars pour le test ELISA. Il consomme en outre peu d’électricité – celle-ci est fournie via la prise jack du téléphone – ce qui peut être un atout dans des pays en de développement.

« Les auto-tests existent depuis plusieurs années aux États-Unis. L’avantage du smartphone, c’est qu’il est à la mode, en Europe comme sur le continent africain […] L’auto-test sur mobile pourrait changer la donne en Afrique. Il pourrait pousser de nombreuses personnes à se faire dépister rapidement sans passer par un médecin », souligne le Professeur.

Des auto-tests seront disponibles en France dès le premier juillet 2015, a annoncé en décembre dernier le ministère de la Santé. Celui-ci pourra se faire à domicile à partir d’une goutte de salive ou de sang et sera disponible en pharmacie, sans ordonnance, au prix d’une vingtaine d’euros, mais aussi distribué gratuitement par des associations

 

[fbcomments]