NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ATHLÉTISME : ESE BRUME, LA FEMME QUI SAUTE PLUS LOIN QUE LES HOMMES

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Malaika+Mihambo+Athletics+Olympics+Day+12+lGV-1JOOCJhl

Sauter plus loin est appelé saut en longueur en athlétisme. Cette discipline sportive consiste à couvrir la plus longue distance possible en sautant, avec de l’ élan , à partir d’ une marque fixé au sol. Dans le monde, certaines femmes sautent plus loin que les hommes. Nous citerons: la Russe Galina Chistyakova, l’ Allemande d’ origine africaine, Malaika Mihambo ( 6,90 m), l’Américaine Brittney Reese, la Nigerianne Chioma Ajunwa ( 7m 12) et la Serbe Ivana Spanovic. En  Afrique, c’est la Nigériane Ese Brume ( 22 ans) qui en une fois sur une piste rectiligne a sauté pour atterrir plus loin (6m 83). Selon les médias nigérians, son père est un “ Igwe” et Ese ( prononcer Ezy) a hérité les aptitudes physiques de la famille.

Pour la petite histoire, Ese est née à Ughelli  dans l’ Etat du Delta au Nigeria. Encore élève au primaire, elle commence le saut en longueur 2002. C’est en 2012 que  le Nigeria découvre cette petite dame passionnée du saut grâce aux coaches Emmanuel Dakolo et Febian Edoki.. Sans dormir sur ses lauriers en 2013, elle termine à la 2eme place au Championnat national derrière la grande Blessing Okagbare. (6m 53).

A 20 ans, Ese participe aux jeux Olympiques de Rio  de Janeiro en 2016 en terminant à la 4ème place. Et aux Championnats du monde de Londres de 2017, la native de Ughelli réalise une grande performance (6m 81; 5ème ). .

En ce net moment, la Nigériane est une reine de la discipline sur le continent.  Elle a fait cette semaine un saut de 6m 83 à Asaba 2018. Si le saut fait le bonheur des athlètes dans d’autres pays africains malheureusement en RDC, cette épreuve est négligée. Mais 2 noms restent  encore dans la mémoire: Malasi et Kunga, etc. Est- ce que tu peux sauter comme elle ?