NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ATHENA SURPREND SES PARENTS APRÈS SA MORT!

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
athena

Il y’a par moment des situations qui arrivent dans la vie qui vous mettent à plat, dans le sens de vous surprendre et même de vous affecter quelques fois.

C’est le cas d’une jeune petite anglaise répondant au nom d’Athéna Orchard, qui fut atteinte d’un cancer et morte depuis 2014. Le plus bouleversant dans l’histoire, c’est que ses parents ont retrouvé une lettre derrière le miroir qu’utilisée la petite Athéna.

Dean son père, a trouvé le miroir et relate en disant : “C’est un miroir en pied qui était accroché dans sa chambre. Jamais je n’ai eu l’idée de regarder derrière, jusqu’à sa mort où je l’ai décroché. Athéna n’en a jamais parlé, mais c’est le style de choses qu’elle faisait…”. En faisant remarquer que la petite était du genre spirituel, même très brillante et surprenant quelques fois sa famille de par la maturité dont elle était porteuse. Son père ajouta : “Elle analysait toutes sortes de situations avec une telle finesse que, parfois, il me fallait du temps pour suivre son raisonnement. Mais, à chaque fois, elle était dans le vrai.”

C’était ça Athéna, du genre à voir le bon côté de la vie malgré les nombreuses interventions chirurgicale après qu’on ait eu à lui diagnostiquer un ostéosarcome, dit de cancer des Os, la maladie aura eu raison d’elle mais sans avoir réussi à lui arracher le sourire même jusqu’à la dernière minute de sa vie.

Il faut dire que son combat et la lettre qu’elle laissa ne put que davantage toucher sa famille mais eut une portée également à l’endroit des téléspectateurs de la BBC, avec des petites leçons de vie comme « Chaque jour doit être particulier, tirez-en le meilleur », « Le bonheur est une direction, pas une destination » ou encore « La vie est un jeu pour tous, mais l’amour en est le seul gain. » surprenant d’une gamine de 12 ans qui savait qu’elle allait mourir, mais que son message n’allait pas pourrir.