NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ASTUCES POUR NULS 4 – CES ERREURS QU’IL FAUT ÉVITER À L’ÉCRIT .

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ÉCRIT
Voila Banner 468×60

Le français est considéré par 80 % des pays d’Afrique comme une langue administrative et une la langue d’instruction . Cependant cette langue est sujette à des controverses à cause de sa complexité de forme et de fond.

Si parler français peut être facile, écrire n’est pas toujours aisé. Voici les fautes que l’on retrouve fréquemment dans les textes et quelques astuce pour s’y prendre .

1. “or” ou “hors” ?

Pour cela, la règle est de savoir que “or” est une conjonction de coordination et “hors” est une préposition signifiant “à l’extérieur de”. Ainsi, quand on peut remplacer “hors” par “en-dehors de”, c’est qu’on a bien écrit.
Exemple : “Il est hors du jardin”, “Or, à ce moment-là, il jouait”.

2. L’accord du participe passé

La règle de base apprise dans tous les cours élémentaires est la suivante : le participe passé conjugué avec l’auxiliaire ‘être’ s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe, comme dans le cas de “elles sont parties à l’étranger”. Avec l’auxiliaire “avoir”, le participe passé s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct (COD), si celui-ci est placé avant. S’il est placé après, alors le participe passé reste invariable.

Par exemple on écrit “j’ai mangé des fraises” et “les fraises que j’ai mangées”. Il existe évidemment des exceptions et c’est pour cela que les Français pèchent tant sur cette règle.

3. La règle du participe passé “fait”

Dans ce cas, la règle est la suivante : lorsque le participe passé “fait” est suivi d’un infinitif, il est toujours invariable.
Exemple : “Mes joueurs, je les ai fait se reposer”.