NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ART D’AFRIQUE : L’ART KUBA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
L’ART KUBA

Les Kuba sont le groupe ethnique le plus prolifique du Kasaï occidental, quoi qu’il se retrouve aussi dans le Sankuru en République Démocratique du Congo. C’est autour de la personne royale que l’art Kuba s’est principalement développé. Cette culture prestigieuse, rendue célèbre par ses masques, ses statuettes royales et ses “velours du Kasaï” est aussi riche de magnifiques costumes de cérémonie. La production de masques qui trouvent leur identité lors des rites de passage est un des éléments les plus remarquables de l’art Kuba.

Le Royaume Kuba, ou la confédération Kuba, est une entité étatique et politique, regroupant près de 20 peuples bantous, qui se développa à partir de différents États bantous (notamment les Luba, les Leele, les Pende, les Dengese et les Wongo).

L’art Kuba se caractérise par un sens exceptionnel des formes et des couleurs. Leo Frobenius, ethnologue et archéologue allemand, dit sur ces peuples congolais : « Civilisés jusqu’à la moelle des os ! Ici le moindre objet, même banal, porte la marque de l’exigence artistique commune et révèle une intention raffinée. »

Aujourd’hui, on trouve différents objets d’art du royaume Kuba dans les musées occidentaux comme :

• The British Museum, (Angleterre)
• Dallas Museum of Art, (USA)
• Smithsonian Institution, (USA)
• Musée du quai Branly, (France)
• Musée royal de l’Afrique centrale à Tervuren, (Belgique)

L’art Kuba, d’abord un art royal et aristocratique, sous forme de statues, peignes, porte rasoirs, boîtes à fard stylisé, coupe céphalomorphes, masque de danse, étoffes tissées en fibre raphia et brodées, a inspiré de nombreux artistes et continuent à en inspirer plusieurs à ce jour !

[fbcomments]