NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

APRÈS LA MORT DE SON MARI (UN CHAT), ELLE VEUT ÉPOUSER SON CHIEN

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
chat

‘’Tambola na mokili, omona makambu’’, dit-on à Kinshasa, la capitale de la RDC ! Vous pourriez certainement avoir du mal à lire cette première phrase. Ne vous en faites pas, ça se comprend ! Il s’agit d’une expression courante très employée à Kinshasa pour attirer l’attention des personnes qui ignorent ce qui se passent dans d’autres coins du monde éloignés de leurs contrées.

 

Et oui ! Il se passe tellement des choses sur notre très chère et belle planète terre avec certains individus qui ont des conceptions de vie un peu plus étranges par rapport au commun des mortels.

 

Dominique Lesbirel, une femme de 41 ans d’origine anglaise, s’apprête à accomplir un acte pour le moins insolite. Endeuillée par le récent décès de son époux avec lequel elle a passé huit ans de vie commune, cette femme a prévu de se remarier ; ce qui est tout à fait banal.

 

Mais attention, son mariage n’a rien à voir avec celui auquel vous pensez. En fait, son mari défunt était un chat auquel elle avait donné le nom de Doerack, et le futur époux nommé Travis est… un chien !

 

Ceux qui entendaient parler de son histoire pensaient qu’il s’agissait d’une blague de mauvais goût. Mais la quadragénaire, elle, ne plaisante pas du tout. Elle trouvé sa parade, il y a quelques années déjà, en créant un site baptisé marryyourpet.com, qui propose, comme son nom l’indique, de vous marier avec votre animal de compagnie. Son site est bourré de second degré avec notamment une section “divorce” pour ceux qui découvrent que leur compagnon n’était pas si fidèle que ça.

 

En plus, la démarche de son site ne se limite d’ailleurs pas à une union virtuelle, puisqu’elle propose aussi d’organiser une cérémonie pour fêter l’événement en bonne et due forme. Très impliquée dans son projet, la britannique qui est écrivain de profession défend une conception progressiste du mariage.

 

Mais il y a quand même un petit souci ! Nous savons tous que le mariage est avant tout une affaire de consentement. Est-ce que les animaux qu’elle compte marier sont vraiment tous consentants ?

 

[fbcomments]