NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

APPEL DU DIABLE OU ESCROQUERIE TOUT SIMPLEMENT ?

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
+65

En RD Congo, particulièrement à Kinshasa plusieurs abonnés des réseaux de télécommunication de la place ont vécu quelque chose d’assez particulier ce week-end dernier.

En effet, plusieurs abonnés ont fait le constat des appels entrants d’un certain numéro commençant par l’indice +67…, le malheur  pour certaines personnes était de décrocher à cet appel pensant qu’ils auraient un interlocuteur au bout du fil mais… c’est  leurs unités d’appel qui ont fini par s’épuiser. D’autres personnes le reflexe sur les bouts des doigts semblent tiquer par un numéro de ce genre.

Le phénomène prenant une ampleur ahurissante en un clin d’œil, laisse place à plusieurs rumeurs, notamment le fait qu’il s’agirait d’un appel du diable pour envoûter ses cibles en vue de les éliminer.

Cependant, par un message de diffusion transféré à travers les réseaux sociaux, l’hypothèse de supercherie est évoquée. Selon le dit message, il s’agit d’un scam et comme toutes les ruses, celle-ci repose sur l’atteinte de nombreuses cibles potentielles à la fois, et c’est par le biais d’un ordinateur que cela est effectué avec un numéro appelé premium-rate numbers (IPRN), numéro facturé à des taux plus élevés que les taux d’appel réguliers et dont les gains sont partagés entre l’opérateur télécom et le propriétaire du numéro. Le message fait remarquer que même si c’est vous qui répondez, vous êtes quand même facturé et qu’il serait préférable d’ignorer l’appel et de ne surtout pas rappeler en vue d’éviter toute forme de facturation à des coûts exorbitants.

Donc il ne s’agit pas d’un appel du diable comme certaines personnes l’auraient cru, mais d’une supercherie à grande échelle.

 

 

[fbcomments]