NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

‘’ANACONDA’’, LE CLIP DE NICKI MINAJ QUI FRANCHIT LA LIMITE DU TOLERABLE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
Nicki_Minaj_Anaconda

Nicki Minaj est sans contexte une des artistes talentueuses qui a marqué sa génération autant par sa voix unique mais également par son style très dynamique que l’on pourrait assimiler à celui de Missy Elliot, une autre rappeuse américaine qui a su s’imposer vers la période des heures de gloire de la scène hip hop américaine.

Ce sera vers les années 2010 que le monde découvrira Nicki Minaj sous la casquette de rappeuse mais aussi de chanteuse avec des airs de la poupée Barbie, trop colorée et excessivement maquillée ; faisant, dans ses clips, des mouvements de marionnette un peu comme si elle était téléguidée par les autres.

Mais au fur et à mesure que l’on avance dans le temps et avec le succès, Nicky Minaj présente une nouvelle image d’elle ; l’image d’une femme séduisante qui met en valeur ses partie les plus envoutantes.

 


Elle est, cependant, très vite passée, de la limite à l’intolérable. Son dernier clip de son tout dernier single intitulé ‘’Anaconda’’ fait l’effet de la  goutte d’eau qui fait déborder le vase. L’on y aperçoit une Nicky Minaj aux allures lascivement très osées. Elle se mue en strip- teaseuse et expose ses fesses à l’appréciation de Drake, le figurant de son clip qui est un autre rappeur très connu.

Le problème, c’est que ce spectacle ne s’arrête pas à Drake seulement. Tout le monde peut le voir puisque la vidéo est mise en ligne et passe aussi sur des chaînes de télévision.

Sommes-nous toujours ici dans le contexte de la musique reconnue pour son rôle d’adoucir les mœurs ?

 

 

 

[fbcomments]