NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

ACTUALITÉ-RDC: POSSIBILITÉ D’UNE NOUVELLE VAGUE DE COVID-19 EN RDC.

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
jad20201124-ass-covid-etudepanafricaine-592x296-1606234434

Une troisième vague de contamination du Covid-19 menace la RDC.

Depuis quelques jours, la situation sanitaire en RDC ne cesse de croître avec une hausse des cas de Covid-19. Déjà le vendredi 11 juin, il a été compté 254 nouveaux cas à Kinshasa, et 3 décès d’après le dernier point épidémiologique. C’est ce qui du reste à pousser le chef de l’état, Félix Antoine Tshisekedi à s’adresser à la population afin de la prévenir de la possibilité d’une nouvelle vague, la troisième exactement.

Parlant de la situation sanitaire actuelle, le président Félix s’est exprimé en disant: “La situation est grave concernant la pandémie de Covid. Nous avons constaté une recrudescence des cas de contamination et malheureusement des cas de décès aussi. Nos hôpitaux sont saturés. Des mesures assez draconiennes pour faire face à cette recrudescence qui a la particularité d’être plus virulente que les deux premières vagues.”

Et concernant la campagne de vaccination qui avait débuté le 21 avril dernier, après que le pays ait reçu une quantité de 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca, Félix Tshisekedi a dit que: “AstraZeneca a posé des problèmes et continue à en poser, à la fois d’effets secondaires mais également de confiance. Il serait mieux que nous multiplions les variétés de vaccins et nous avons très bon espoir d’en avoir de Pfizer, des Chinois et des Russes.”

C’est ainsi que face à cet accroissement des cas, la RDC a décidé du report en janvier 2022 des hommages prévus pour ce mois de juin en mémoire de l’un de ses héros national, Patrice Emery Lumumba.

Rappelons tout de même qu’une année après le début de cette pandémie en RDC, précisément en mars 2020, le nombre officiel des cas s’élevait à 34 949 cas dont 834 décès. L’heure est grave, le renforcement des gestes barrières s’impose davantage.

[fbcomments]