NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS
Voila Banner 728 x90

A DEUX JOURS DE MON MARIAGE MA MERE ME CASSE L’ANNULAIRE

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
ANULERE

Tout comme vous en ce moment, je ne sais pas quoi penser de cette femme qui m’a donné la vie. Je me demande si c’est bien elle qui m’a porté pendant 9 mois, ou mon père aurait oublié de me dire qui est ma vraie mère avant de mourir. J’ai 36 ans et je vis encore chez mes parents( je n’ai plus que ma mère, étant donné que mon père est décédé en 2017 de suite d’une longue maladie qui l’a rendu invalide 7 ans avant sa mort). Mais c’est depuis 5 ans que je tente de partir du toit parental( par la grande porte donc le mariage), mais ma mère ne veut pas me laisser partir et je ne comprends pas ce qui se passe.

Avant de rencontrer l’homme qui va m’épouser ce dimanche, j’ai connu beaucoup d’homme mais nos relations se gâtaient dès que j’annonçais à mes parents qu’ils comptaient me prendre en mariage. Ma mère parvenait toujours à leur trouver les pires défauts, ou à retourner mon coeur contre eux.

Cette fois, malgré ses critiques et ses constat négatifs j’ai tenu bon. Mais hier, j’ai juste entendu un bruit lourd et une douleur intense alors que je dormais profondément. J’ai sursauté, crié et et je suis réveillé en constatant que ma main saignait abondamment. Ma mère se tenait devant moi avec un bâton en fer lourd et elle m’a lancé la phrase : “Sikoyo tokotala soki ako kotisa yo bague na mosapi nini” puis elle s’est mise à rire. J’ai appelé mon futur mari qui a accepté de me conduire à l’hôpital.

Une fois rentré à la maison, ma mère est tombé à mes genoux pour me supplier de lui pardonner, et son pasteur qui se tenait juste à côté nous (mon futur mari et moi) a dit que notre mariage est très combattu, et que la réaction de ma mère était un envoûtement du diable pour nous empêcher de nous marier.

Pour mon homme, cette situation ne nous empêchera pas de nous marier, et il tient à ce que je pardonne à ma mère. Je ne me sens prête à pardonner et je souhaiterai même qu’elle soit présente à mon mariage. Je crois qu’elle est jalouse de moi et je me considère désormais comme une orpheline de père et mère.