NOUVELLES
 PROMOTION SPÉCIALE
 EVÉNEMENTS

19 ANS APRES, NTESA DALIENST RESTE INOUBLIABLE GRACE A CHRISTY LOVA

:::
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone
19 ANS APRES, NTESA DALIENST RESTE INOUBLIABLE GRACE A CHRISTY LOVA

Originaire de la province du Kongo-Central, Ntesa Dalienst fils de parents croyants Kimbanguistes il fera partie de la chorale Kintuadi dès ses premiers pas à l’école. A  10 ans, il avait déjà formé son propre groupe de musique dans son quartier.

C’est seulement en  1967 que commence réellement son long voyage dans le monde de la musique. Il intègre le groupe Vox Africa de Jeannot Bombenga.

C’est à la scission du groupe Festival des Maquisards dont il faisait partie qu’il va monter son propre orchestre Grands Maquisards. Cela a été concrétisé avec l’appui de Verckys Kiamwangana. Le groupe Grands Maquisards va connaître des moments forts avec un succès assuré.

Dalienst entrera dans l’Ok Jazz de Franco Luambo en 1976. Très vite il occupera le poste de chef d’orchestre et cela pendant 7 ans.

Il est l’auteur des chansons à grands succès telle que « Muzi » ou encore « Bina na nga na respect ».

Après s’être installé en Belgique, il décidera d’entamer une carrière solo. C’est alors qu’il sort l’album « Mamie Zou » produit par Luambo Makiadi. L’Ok Jazz lui servira de groupe d’accompagnement.

Il décédera le 23 septembre 1996 en Belgique où il résidait. Dix neuf ans plus tard les belles mélodies de ce grand artiste restent bien marquées dans l’esprit des congolais de toutes les générations.

CHRISTY LOVA

CHRISTY LOVA

Il y a peu sa fille Christelle Ntesa dit « Christy Lova » a opté pour la poursuite du même chemin que son père. Elle l’a même immortalisé à travers sa plus belle chanson « Bina na nga na respect ».  

Notez que Christelle Ntesa n’est pas seulement dans l’interprétation de la musique de son père. Aussi elle trace son propre chemin en s’essayant sur des sons d’origines diverses telles que le coupé décalé. C’est même sur cette rythmique qu’elle a tenté un featuring avec l’artiste Serge Beynaud dans « To bina ».

LIRE AUSSI : ‘’TO BINA’’,  CHRISTELLE NTESA LOVA CRÉÉ LA SURPRISE AUX CÔTÉS DE SERGE BEYNAUD

A Kinshasa, plusieurs concerts ont été organisés par l’orchestre Ok Jazz avec le poète Simaro Masiya en hommage à Ntesa Dalienst.